Comment faire des semis de salade ?

Les salades ont l’avantage d’être cultivées tout au long de l’année.

Il en existe plusieurs variétés très appréciées qui peuvent être cultivées en fonction des saisons selon des techniques adaptées.

Les différentes variétés de salades

Simples à cultiver, les salades existent en plusieurs variétés.

Comment faire des semis de salade

Les laitues pommées : elles ont des feuilles arrondies, tendres et lisses.

Bien serrées autour du cœur aux pommes rondes légèrement aplaties.

Les laitues de batavias : leurs feuilles sont découpées et souvent frisées.

Certaines variétés présentent une forme pommée.

Les laitues romaines : elles ont des feuilles dressées et de grosses pommes verticales à côtes croquantes.

Les laitues à couper : leur feuillage est tendre et repousse après chaque cueillette.

Elles ne forment pas de pomme.

Les chicorées frisées : elles ont d’amples rosettes de feuilles découpées à l’extrémité avec un cœur blanchi tirant parfois sur le jaune.

Elles présentent un goût et une texture consistante.

Le mesclun : il est composé de plusieurs variétés de laitues à couper, un type de salades qui cueilli feuille par feuille, repoussent après chaque cueillette.

Vous pouvez réaliser votre mesclun en semant un mélange de plusieurs laitues à couper.

Il est à cultiver entre le mois de février et de mars dans une terre ameublie et enrichie de compost.

Les différentes techniques de semis de salade

Il existe plusieurs techniques de plantage de salade (pépinières, ligne, poquet, etc.).

Quelle que soit la technique adoptée, vous devez les éclaircir à l’apparition de feuilles.

Le semis en pépinière

Il consiste à faire germer dans une terre fine et légère des graines de laitue dans un pot ou dans des caissettes ou terrines à une température fraîche.

Un mois après la semence, les plantules à 4 ou 5 feuilles sont repiquées dans un sol préparé à cet effet.

Les jeunes plants doivent être recouverts de tunnel plastique en respectant une distance de 25 à 30 cm entre les plants et 30 à 45 cm entre les rangs, suivi d’un arrosage.

Pour un éclaircissage rapide, faites un mélange de graines de salades, de semences de radis, de marc de café ou de semoule.

Ensuite, recouvrez légèrement les graines de terreau et enfin appuyez légèrement le semis, puis arrosez.

Évitez d’enterrer le collet des jeunes plants et laissez-les flotter au vent.

Les plants vigoureux peuvent être arrachés subtilement pour être replantés dans d’autres trous, en prenant soin de ne pas retrousser les racines ni d’enterrer les collets.

Vous pouvez les habiller avant leur repiquage.

Le semis en place

Il permet de planter le semis directement dans le sol en sautant les étapes du repiquage.

Il s’effectue généralement au printemps sur un sol surchauffé.

Aussi, il consiste à semer les graines de manière homogène en utilisant selon les espèces de laitue, le semis en ligne, le semis à la volée ou en poquet (sur une pelouse).

Recouvrez ensuite les graines à l’aide d’un terreau, tassez puis arrosez.

La période durant laquelle faire la culture de salade

Pour cultiver des salades toute l’année, il est nécessaire de maîtriser les variétés adaptées à chaque saison.

Les laitues de printemps

Elles ont une forte croissance et doivent être protégées sous un film plastique dans un châssis froid ou sur une côtière.

Cela doit se faire entre la fin du mois de février et le mois d’avril.

En été : Les chicorées scaroles et frisées

Elles sont à cultiver du 1er juin à début août, directement dans le sol.

La température du sol permet de leur éviter une montée à graines brutale.

En automne : laitues et chicorée

Les différentes chicorées et laitues résistent aux frimas et à l’humidité du début de l’hiver, une période propice à leur récolte.

Les laitues d’hiver

Les laitues d’hiver peuvent être plantées entre septembre et novembre.

Très résistantes, elles poussent en pleine terre si l’hiver est doux et sont recouvertes d’une litière de feuilles mortes ou protégées sous un tunnel si l’hiver est rude.

Par ailleurs, les laitues doivent être régulièrement arrosées, la terre désherbée et sarclée.

Maintenez l’humidité et aérez autant que possible la terre.

Aussi, espacez les semis de 15 jours pour éviter la surproduction et étalez ainsi vos récoltes.


Articles connexes :

Comment planter des fleurs à la maison ?